Le JobsRégions du 22 février revient sur les filières techniques et sur les cinq bonnes raisons de choisir ce type de métier. En effet, souvent décriés, souffrant d’un déficit d’image, ils constituent pourtant un choix très porteur pour l’avenir. Loin de l’image péjorative de « filière de relégation »,  ils devraient plutôt être considérés comme « filière d’excellence ».

 

  1. Ils garantissent de trouver de l’emploi directement.

Si vous consultez les offres d’emploi dans n’importe quel journal ou site internet, vous verrez que les métiers techniques sont très présents. Parmi les métiers les plus recherchés, on retrouve les électromécaniciens, usineurs, tourneurs-fraiseurs, mécaniciens et techniciens de maintenance. Pourtant l’offre ne rencontre pas la demande pour ces métiers. Si le taux de chômage est encore élevé, le nombre d’emplois non pourvus dans ces domaines l’est aussi. Cela peut s’expliquer entre-autre par le fait que les jeunes continuent à bouder ces filières lorsqu’ils doivent choisir une orientation professionnelle.

 

  1. Ils garantissent une certaine stabilité et sécurité d’emploi.

Ces fonctions garantissent une certaine stabilité et sécurité car elles deviennent de plus en plus « vitales » pour les entreprises. Avec le développement des systèmes informatiques et l’automatisation croissante dans tous les processus de production, la vitesse et la quantité d’informations produites a augmenté de façon exponentielle. Pour recueillir et traiter ces données et ainsi rester compétitifs dans une économie globalisée, les entreprises ont besoin de profils techniques, voire même – nous le verrons plus loin dans cet article – « technologiques ».

 

  1. Les salaires, du fait de la rareté des profils recherchés, sont généralement élevés. 

Qui dit compétences rares ou recherchée, dit profil précieux. Du coup, les salaires sont assez attractifs. Dans beaucoup de cas, les métiers techniques offrent des salaires plus que corrects si on les compare à la moyenne nationale.

 

  1. Ces métiers sont diversifiés, complexes et évoluent tout le temps.

L’automatisation, la digitalisation, les Cobots (robots collaboratifs), l’excellence opérationnelle, le « Big data », l’usine 4.0., etc. autant de phénomènes qui illustrent l’évolution et la complexification des métiers techniques. Plus que des métiers « techniques », on pourrait parler davantage de métier « technologiques » étant donné les compétences et les technologies de plus en plus complexes auxquelles on doit faire appel. Les humains devront communiquer et collaborer avec les machines, ce qui implique l’intégration de plusieurs « langages » et une certaine richesse intellectuelle.

 

  1. Ils offrent des possibilités d’évolution horizontales et verticales, ainsi que la possibilité de voyager.

Notre économie est très industrialisée. Ces processus industriels sont présents partout et tout le temps. Les compétences et connaissances qui y sont liées peuvent donc s’exporter facilement.

Avec quelques années d’expérience à faire valoir, il est aussi fort probable que vous soyez amenés à transmettre vos connaissances aux plus jeunes.

 

Envie d’en savoir plus et de découvrir les métiers techniques ? Alors, ne ratez pas le festival de métiers techniques et professionnels qui sera organisé par promAndenne en décembre 2017 !

 

Source : JobsRégions du 17 février 2017 (Sudpresse)

Share This