Sélectionner une page

Comme pour les deux premiers trimestres, les indépendants en difficulté à cause du coronavirus pourront demander un report ou une dispense, partielle ou complète, de leurs cotisations sociales afin de soulager leurs finances jusqu’à la fin de cette année.

Les facilités de paiement et des dispenses des cotisations sociales pour les indépendants affectés par les conséquences du COVID19, en vigueur les deux premiers trimestres, sont prolongées jusqu’à la fin de l’année, annonce le cabinet du ministre des Indépendants, Denis Ducarme qui invite dès lors chaque indépendant en difficulté à contacter sa caisse d’assurances sociales pour introduire une demande dans laquelle il faut décrire les difficultés rencontrées.

Pour rappel, il y a trois aides possibles concernant les cotisations sociales :

  1. Le report d’un an du paiement

Pour qui ? L’ensemble des indépendants touchés par les conséquences de l’épidémie du Coronavirus, qu’ils exercent à titre principal, complémentaire ou en tant que pensionné actif.

Le fait de payer un an plus tard n’entraînera aucune hausse du montant à payer

 

  1. La dispense (partielle ou complète)

Pour qui ? Exclusivement aux indépendants à titre principal ou actifs après la pension, impactés par la crise. Cette mesure ne concerne pas les indépendants complémentaires ou les étudiants-indépendants.

Cette période ne sera pas comptée dans le calcul de la pension : vous ne constituez pas de droits à pension pour les trimestres pour lesquels vous avez obtenu une dispense de cotisations. Vous avez toutefois la possibilité de régulariser ces trimestres par la suite dans les cinq ans (moyennant une prime de rachat) de sorte que ces trimestres entrent tout de même en compte pour le calcul de votre pension.

 

  1. La réduction

Les travailleurs indépendants qui éprouvent des difficultés à la suite du coronavirus peuvent continuer à solliciter une réduction de leurs cotisations sociales provisoires pour l’année 2020 si leurs revenus professionnels se situent en dessous de l’un des seuils légaux.

Le montant de la cotisation trimestrielle dépendra des revenus attendus pour 2020. En fonction du montant de revenu communiqué, les cotisations peuvent être réduites à:

– 717,18 EUR pour un indépendant principal;
– 0 EUR pour un indépendant complémentaire si les revenus sont inférieurs à 1.548,18 EUR;
– 0 EUR pour un pensionné actif si les revenus sont inférieurs à 3.096,37 EUR

Les indépendants qui souhaitent reporter l’échéance de paiement d’une ou de toutes ses cotisations doit faire la demande auprès de leur caisse d’assurances sociales.

Des questions ?

L’Institut national d’assurances sociales pour travailleurs indépendants (INASTI) met un centre d’appels à disposition des indépendants qui souhaitent disposer d’informations sur leurs droits sociaux ou les mesures de soutien adoptées par le gouvernement fédéral. Le numéro gratuit 0800/12.018 est accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 17h (sauf le vendredi de 13h à 16h).

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer