Sélectionner une page

Coronavirus : le gouvernement wallon prévoit 171,5 millions pour les secteurs les plus touchés

Publié le 12 avril 2021

 

Les ministres de l’Economie et de la Santé, Willy Borsus et Christie Morreale ont annoncé que le gouvernement wallon a décidé de mobiliser 171,5 millions d’euros afin de soutenir les secteurs d’activité et les personnes les plus touchés par la crise sanitaire.

Une enveloppe de 145 millions permettra d’octroyer de nouvelles aides aux entreprises et indépendants des secteurs fermés ou fortement touchés par les décisions sanitaires.

  • Les établissements de secteurs fermés, qui n’ont pas rouvert et dont la fermeture a été prolongée (loisirs, sport, activités récréatives et culturelles, etc.) pourront recevoir un montant allant de 4.000 à 12.000 euros.
  •  Pour les secteurs qui ont été rouverts mais qui sont à nouveau fermés ainsi que pour les commerces qui peuvent uniquement ouvrir sur rendez-vous, le montant varie de 3.250 à 9.750 euros.
  • L’indemnité destinée au « B2B » (de professionnel à professionnel) sera rendue plus flexible en permettant aux indépendants et entreprises concernés de faire valoir leur perte de chiffre d’affaires trimestre par trimestre. L’indemnité est de 15% du chiffre d’affaires du trimestre éligible avec un plafond déterminé en fonction du chiffre d’affaires et du volume de l’emploi. Un montant minimum est fixé à 3.000 euros.

Une autre enveloppe de 26,5 millions permettra, quant à elle, de soutenir les secteurs de la santé, du social et des titres-services.

Plus d’infos et source de l’article -> https://www.rtl.be

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer