Sélectionner une page

Fournipac : un départ et une nouvelle direction

Publié le 2 mai 2019

 

Après plus de 40 années passées à la direction de Fournipac, Danielle Elias envisage de passer la main à la tête de l’entreprise.  À cette occasion, Madame Elias a souhaité remercier l’ensemble du personnel, les équipes et les organismes qui ont aidé au développement de la société. Vendredi 26 avril dernier, l’ensemble des partenaires ont donc été conviés à une réception qui a eu lieu dans un endroit symbolique puisque celle-ci s’est tenue dans l’ancien abattoir de volailles de l’entreprise.

Active dans le conditionnement alimentaire, Fournipac est une entreprise de travail adapté agréée par l’AVIQ. Pour Danielle Elias, il était essentiel de donner du travail à des personnes qui ont une certaine fragilité et de leur assurer un salaire décent. Depuis sa création, l’entreprise s’est fortement développée. Active sur deux sites jusqu’à l’année dernière (l’abattoir de volailles ayant fermé ses portes l’an passé), elle emploie actuellement une nonantaine de personnes sur Seilles et compte de nombreux partenaires tels que Id Pak ou encore Père Olive.  

 

La future nouvelle direction

C’est Laurent Lambeets qui va reprendre le flambeau à la tête de l’entreprise à partir du 1er août 2019. Il a travaillé comme conseiller en prévention et en gestion de projet pour l’entreprise Metarom (industrie agro-alimentaire qui élabore des solutions aromatiques et des caramels sur mesure). Il a également été directeur des opérations chez Avieta (production industrielle et commercialisation de gaufres belges) et conseiller en prévention chez Ter Beke. Mais le plus important pour remplir cette fonction, outre le fait de disposer de compétences managériales, c’est aussi le fait de comprendre le fonctionnement d’une entreprise au caractère social telle que Fournipac et d’être sensible aux rouages d’une entreprise de travail adapté. C’est ce qui a fait la différence chez Laurent Lambeets lors du recrutement.  

 

L’évolution de l’entreprise vers le numérique

Parmi les projets futurs et en plein dans la mouvance actuelle, l’accélération de la numérisation de l’entreprise est une priorité. Des investissements complémentaires seront réalisés à court terme afin de doter l’entreprise de nouveaux moyens informatiques ; ceux-ci doivent être plus adaptés à l’évolution de la production et faciliter le quotidien des travailleurs. Ce projet passera entre autre par l’implémentation d’un nouveau logiciel de gestion intégrée de la production.

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer