Sélectionner une page

Le chômage temporaire en raison du coronavirus prolongé jusqu’à la fin de l’année pour les secteurs les plus touchés

Publié le 14 septembre 2020

 

Malgré la tendance positive, certains secteurs et entreprises doivent encore faire face à de nombreux problèmes qui sont liés au coronavirus. La Ministre Nathalie Muylle prolonge le système souple de chômage temporaire en raison du coronavirus pour les secteurs les plus durement touchés et ce jusqu’à la fin de l’année.

De quelles entreprises s’agit-il ?

100 Commission paritaire auxiliaire pour ouvriers Limité aux activités liées à l’organisation d’événements et de fêtes foraines et aux agences de voyage
109 Commission paritaire de l’industrie de l’habillement et de la confection Limité à la location et au placement de tentes
111 Commission paritaire des constructions métallique, mécanique et électrique Limité aux activités de construction aéronautique et de maintenance et réparation d’avions pour le transport de personnes
126 Commission paritaire de l’ameublement et de l’industrie transformatrice du bois Limité à la location et au placement de matériel pour l’organisation de foires, d’exposition, de festivités; à la fabrication, la location et au placement de stands, de décors, de tribunes; à la location d’espaces pour des expositions, des foires, des festivités, l’exposition, permanente ou non, de marchandises, des manifestations de quelque genre que ce soit; à l’organisation de stands, d’expositions, de foires
139 Commission paritaire de la batellerie Limité à la navigation de plaisance à des fins touristiques
140.01 Sous-commission paritaire pour les autobus et autocars Limité aux autocars de tourisme
140.02 Sous-commission paritaire pour les taxis
140.04 Sous-commission paritaire pour l’assistance en escale dans les aéroports Limité aux activités liées au transport aérien de personnes
149.01 Sous-commission paritaire des électriciens: installation et distribution Limité au placement d’installations de sons et d’image dans le cadre de l’organisation d’événements
200 Commission paritaire auxiliaire pour employés Limité aux activités liées à l’organisation d’événements et de fêtes foraines et aux agences de voyage
209 Commission paritaire pour employés des fabrications métalliques Limité aux activités de construction aéronautique et de maintenance et réparation d’avions pour le transport de personnes
215 Commission paritaire pour employés de l’industrie de l’habillement et de la confection Limité à la location et au placement de tentes
226 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Limité aux activités liées au transport aérien de personnes
227 Commission paritaire pour le secteur audio-visuel
302 Commission paritaire de l’industrie hôtelière
304 Commission paritaire du spectacle
314 Commission paritaire de la coiffure et des soins de beauté Limité à l’exploitation de jacuzzis, cabines de vapeur et hammams
315 Commission paritaire de l’aviation commerciale Limité aux activités liées au transport aérien de personnes
329 Commission paritaire pour le secteur socio-culturel
333 Commission paritaire pour les attractions touristiques

 

Autre entreprises dont le chiffre d’affaires a baissé de 10%

Les entreprises qui n’entrent pas en ligne de compte pour le régime de chômage temporaire en raison du coronavirus, peuvent appliquer à partir du mois de septembre jusqu’à la fin de l’année, un système de chômage temporaire pour raisons économiques souple.

A partir du mois de septembre, le chômage temporaire pour raisons économiques peut être invoqué par les entreprises qui peuvent démontrer qu’elles ont encore des raisons économiques pour mettre des travailleurs au chômage temporaire et qu’elles connaissent une baisse du chiffre d’affaire d’au moins 10 pour cent par rapport aux mêmes trimestres de l’année précédente si elles veulent mettre des employés au chômage pour des raisons économiques.

Le nouveau système connait quelques assouplissements par rapport au chômage temporaire pour raisons économiques normal. Pour les ouvriers, la durée maximale d’une suspension totale – après laquelle il faut rétablir au moins une semaine de reprise de travail obligatoire – est augmentée de 4 à 8 semaines. Pour les employés, la procédure administrative est assouplie et la durée maximale annuelle du chômage temporaire est augmentée de 8 semaines.

Les employeurs doivent offrir aux travailleurs mis en chômage temporaire, au moins deux jours de formation par mois. Ainsi il est assuré qu’il est investi dans la connaissance et les aptitudes des travailleurs.

Le régime de chômage temporaire pour raisons économiques souple existera du 1er septembre 2020 au 31 décembre 2020. Après, l’intention est de retourner au régime classique.

Le chômage économique est rémunéré à 70% de la rémunération plafonnée. Le Supplément de 5,63 euros par jour est à la charge de l’employeur.

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer