Sélectionner une page

La gaufre andennaise courtisée par le berlingot nantais

Publié le 14 février 2017

 

Y aurait-il un mariage en vue entre Betramos et Gourmandiz ? Lundi 13 février dernier, la PME andennaise Betramos recevait en ses murs l’entreprise nantaise.  Ces deux entreprises sont actives dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie, Betramos étant spécialisée dans les gaufres aux fruits. Aujourd’hui leader sur le marché, une partie de la production est déjà exportée en France et aux États-Unis. Mais Betramos souhaite s’exporter davantage voyant en Gourmandiz un client potentiel de choix pour s’étendre de plus belle en France et en Angleterre.

 

Expertise et qualité

L’histoire de BETRAMOS commence en 1986 par la construction d’un atelier de production sur les bords de la Meuse à Andenne. Issu de trois générations de boulangers, Betramos a voulu garder l’esprit de ce métier d’art malgré la mécanisation et la fabrication industrielle des gaufres. Pour ce faire, le nombre de types de gaufres est limité afin d’en maîtriser parfaitement la réalisation et garder la même qualité gustative quel que soit le fruit utilisé. Tout au long de ces années, l’enthousiasme, la rigueur et l’amour du travail bien fait ont été la clé de leur succès. La qualité ne s’arrête pas seulement à la fabrication. Le stockage en chambres froides et le packaging font aussi partie de leurs soucis quotidiens.

 

 

 

 

 

 

 

Un produit belge qui s’exporte

Belgique, France, Etats-Unis…Une partie de la production est commercialisée sous la marque « Belgian Frutti Waffles ». Le reste est à destination de grandes marques de distribution (Carrefour, Cora, Intermarché, …).

Avec des contrôles à chaque étape de la production afin de répondre aux normes FEDIS Food et de garder une traçabilité ascendante et descendante pour la totalité du processus de fabrication, Betramos est une entreprise capable de répondre aux exigences des plus grands distributeurs.

 

Du rendement, oui. Mais pas au détriment du bien-être du personnel !

Récemment, la PME a investi 1,5 million d’euro pour installer de nouvelles machines. L’objectif était double : améliorer le confort des travailleurs tout en augmentant le volume de production. Cet investissement a permis à Betramos d’avoir un taux d’absentéisme de 0% en 2016 ! Ses 5 employés ont d’ailleurs tous entre 10 et 25 ans de maison. Avec 3,5 millions de gaufres vendues par an et un chiffre d’affaire en hausse en 2016, Betramos souhaite prochainement acquérir de nouvelles machines et accroitre son équipe. Un bel exemple à suivre pour cette PME qui fait les beaux jours de la gaufre aux fruits !

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer