Sélectionner une page

Le projet VignAndenne progresse à grands pas

Publié le 19 juin 2018

 

Créée en février 2017, sous l’impulsion des autorités communales, VignAndenne est une association sans but lucratif, laquelle a pour mission la promotion du vin andennais et l’émergence d’une activité viticole sur le territoire de la commune et des environs. Actuellement VignAndenne fédère une trentaine de membres, dont des producteurs, des amateurs privés, des industriels locaux, partageant un intérêt commun pour la viticulture et le vin en général.  

 

La coopérative

Les fondateurs de VignAndenne ont pour ambition de créer d’ici 2 ans une coopérative en vue de produire des vins locaux et de haute qualité. Concrètement, l’objectif est de permettre aux producteurs présents sur le territoire de se fédérer et d’atteindre une taille critique autorisant les investissements mais aussi et surtout la mutualisation de ces investissements et des charges de fonctionnement.  Le modèle de coopérative actuellement envisagé par VignAndenne ne prévoit pas de mise en commun du raisin. Cela signifie que chaque producteur est responsable de son terrain, de sa culture, de sa récolte. Une fois le vin produit, chaque producteur repartira avec son lot de bouteilles et en assurera lui-même la commercialisation. La coopérative en tant que telle ne produira donc pas de vins mais offrira aux vignerons une palette de services :

  • Une main d’œuvre collective
  • Du matériel spécifique du travail de la vigne ou à la transformation du raisin
  • Une expertise technique
  • Une coupole administrative
  • Une force marketing et une communication collective

 

Les vignes

Aujourd’hui, Andenne compte plusieurs vignobles de type artisanal comme le Clos du neuf Moulin à Seilles (créé en 1990, 350 pieds de vigne), le Domaine des Arches à Coutisse (créé en 2005, 900 pieds) et la Corneille Aveugle à Seilles (créé en 2005, 1500 pieds).

Récemment, trois nouveaux amateurs ont également créé leur propre vignoble sur le territoire de la commune. En mai 2018, 15.000 nouveaux pieds de vigne ont été plantés :

  • 5.000 pieds ont été plantés par Michel D’Harveng sur son terrain situé à Landenne
  • 10.000 pieds ont été plantés par Frédéric De Baere sur son terrain à Ville-en-Warêt
  • 80 pieds ont été plantés par Michel Flamand et son fils de la Ferme du Chant d’Oiseaux à Landenne. Il s’agit d’une phase de test. En fonction des résultats, la décision devrait être de planter dès l’an prochain environ 30.000 pieds sur 5 hectares.

Cela prendra encore 3 années supplémentaires pour que les vignes plantées en 2018 donnent leurs premiers raisons nécessaires à la fabrication du vin. À terme, le potentiel de production est de 15.000 bouteilles par an.

La société Carmeuse quant à elle, connue pour sa politique de reconversion de ses sites carriers, a décidé de mettre à disposition de VignAndenne une parcelle située à Seilles dont 5 hectares seraient adaptés à la culture de la vigne.

 

Les outils d’aide à la décision

Pour analyser la faisabilité du projet viticole, une étude a été menée entre septembre et décembre 2017, en collaboration avec le Bureau Economique de la Province et la faculté Agro Bio Tech de l’Université de Liège à Gembloux.  Cette étude a porté entre autre sur l’analyse du potentiel viticole andennais et plus précisément du versant nord de la Meuse, lequel est plus propice à accueillir une telle activité car mieux orienté.

 

Le projet de chai

En continuité du projet de coopérative, Michel D’Harveng développe un autre projet, lequel consiste en la reconversion d’un bâtiment industriel désaffecté dont il est propriétaire. Idéalement situé le long de la N90, cet espace pourrait à terme accueillir les activités de la coopérative incluant un chai, lequel se veut un lieu dédié à la vinification et à la conservation du vin, mais également d’autres fonctions comme des bureaux, un laboratoire, un espace de stockage, un point de vente des vins produits et de produits locaux ainsi qu’un restaurant.

 

Les prochaines étapes du projet

La prochaine étape pour VignAndenne consiste en la création de la coopérative pour permettre aux producteurs-coopérateurs de réaliser leurs premiers investissements en commun, en vue notamment de l’aménagement du chai et de l’achat des équipements spécifiques à la culture de la vigne et à la transformation du raisin.  Pour ce faire, un plan d’affaires devra être établi suivi d’une levée de fonds.

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer