Sélectionner une page

Il y a quelques semaines, un escroc bulgare s’est érigé administrateur-délégué d’une PME flamande et a fait officialiser son usurpation par une publication dans le Moniteur belge, s’octroyant ainsi pleins pouvoirs de la société. Une mésaventure qui met en lumière une faille de sécurité dans le système.

Si au final tout est rentré dans l’ordre grâce à l’intervention d’un cabinet d’avocats, les démarches ont tout de même couté plus de 15 000€ à l’entreprise. Un tel montant peut être dévastateur pour une PME. On appelle donc désormais à plus de formalisme, et conseille la plus grande vigilance face à cette nouvelle forme de criminalité.

Pour faire face à ce phénomène, le Voka a développé, en concertation avec un bureau d’avocats (Tack 51) et une société informatique (TRI-S) une solution simple et gratuite. N’importe quelle entreprise peut en effet s’y enregistrer et être automatiquement prévenue par courriel dès qu’une publication au Moniteur Belge la concerne.

 

Découvrir l’outil

 

Source : www.trends.be

 

 

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer